HITARU YAOI

un forum rpg
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Retrouvailles ?!   Sam 1 Mai - 2:50

Il avait marché ce qui lui avait semblé une éternité. Le voyage l'avait fatigué au plus haut point. Il était d'humeur joyeuse, mais en même temps exécrable. Ce qui cela dit en passant lui ressemblait bien. Enfin il vit le bout de sa marche et se retrouva face à chez lui. Il fouilla dans sa poche et en sortie les clés. C'était un double. En trois ans, il avait réussi à oublié où il avait bien pu mettre les originaux. Mais il ne se posa même pas la question, il s'avançât vers la porte et entrepris de l'ouvrir quand il se rendit compte que celle ci était bloqué. Un jeu de clé jonchait dans la serrure de l'autre côté de la porte. Il pensa à la femme de ménage et se décida à sonner sans pour autant s'inquiété.

Il sonna trois bon coups afin qu'on l'entende bien, jeta un coup d'œil furtif pour voir si sa moto et sa voiture était toujours à leurs places dans le garage, mais celui ci étant fermé, il ne vit rien. Il haussa les épaules et se posta tranquillement devant la porte, impatient...

Il fini par toquer bruyamment en râlant.


- Il faut un an pour ouvrir une porte ?!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Sam 1 Mai - 3:00

Kaoru c'était assoupit après avoir eu un pti coup dans le nez et surtout à cause du boulot et à cause de la petite course de tout à l'heure. Il dormait très bien, mais quelqu'un d'assez ennuyant sonna à la porte. Il n'avait vraiment pas envie d'y répondre et ne se leva pas .C'est seulement quand cette personne frappa bruyamment à la porte qu'il se leva et alla ouvrir sèchement la porte , ses cheveux un peu en bataille et un effet de m'écontentement et de surprise quand il vit qui était en face de lui, Hiro et il lui gueulait dessus soi-disant il avait pris une éternité à lui répondre. Bon ok il n'avait pas eu envie de bouger ses fesses enfin bref, il fut surpris de le voir là il ne pensait pas qu'il reviendrait ici, il se posa contre le cadre de la porte a pied nu se grattant un pied avec l'autre.

- Tu es revenue récupérer ton appart? Ha non-laisse moi deviné je suis sur et certain que tu m'avais oublié et tu es donc venue ici en pensant être seul.

Il soupira de plus belle ça ça voulait dire qu'il allait devoir se trouver un appartement et surtout qu'il allait devoir claquer plus de la moitié de sa paye pour payer un loyer. Parce que là il avait de la chance c'était Hiro jusqu'à lors qui lui avait offert et même sans qu'il le sache tiens. Mais là il allait être un peu dans la merde. Il passa son chemin laissant entrer ouverte et alla dans le salon où il ramassa son verre pour le rincer dans l'évier sans faire attention à Hiro, mais la porte ouverte signifier ' rentre t'es chez toi après tout'. Cette fois Kaoru pensait sincèrement qu'il devrait faire ses valises.. Après trois ans d'un coup comme ça ce serait un peu brusque. Il n'avait pas osé regarder le chinois en face enfin si, mais pas longtemps et là trouvait autre chose à faire pour ne pas se retrouver face à face. Trois ans avait passé, mais il était toujours aussi intimidant et même si Kaoru avait pris de l'âge et même du caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Sam 1 Mai - 3:20

Quelle ne fut pas sa surprise quand il se retrouva nez à nez avec ce jeune homme. Il voulut d'abord lui demandé qui il était mais son regard se figea et il se souvint de lui. Il y a trois ans, il avait laissé ses clés à ce même jeune garçon. Pensant ne partir qu'un temps, il lui avait laissé soin de s'occupé de chez lui. Une belle erreur ! Quand avait-il pu éprouvé ne serait ce qu'un peu de compassion pour quelqu'un ?! Il lui avait fait confiance !!! Il ne fit même pas attention à sa question et lui suivit du regard. Les images défilèrent dans sa tête. Il fit soudain le rapprochement avec cette personne qui lui avait barré la route un peu plus tôt. Les mêmes vêtements...

- Qu'est ce que tu fais là ?

Même en se rappelant, il n'aurait jamais pensé que ce gosse aurait pu resté ici. Il n'était pas chez lui après tout. Et s'il ne se trompait pas dans ses comptes, ce lieu était encore payé par ses soins. Heureusement qu'il n'avait pas de pitié, il n'allait pas rechigné à le jeter d'ici et pour le moment, il ne pensait qu'à faire l'état des lieux et voir si il retrouvait tous les objets qui avait pu lui être chers. Il entra en poussant la porte doucement, juste assez pour qu'elle se referme sans claquer.

Il suivait toujours le gamin du regard. Il avait changé, physiquement en tout cas. Il n'était plus ce tout petit bout d'homme qu'il était auparavant. Mais quoi qu'il advienne, Hiro ne le verrait jamais que comme un gosse capricieux. Ce souvenir de lui n'était plus très fort, mais il ne changerait pas. Et même si l'enfant était maintenant une parcelle d'homme, et puis non... Il s'enfoutait après tout !

Il suivit le jeune homme, scrutant chacun de ses gestes. Il réalisait que revenir comme çà ne se faisait peut être pas, mais après tout, il ne faisait pas les choses comme tout le monde. Il était d'une froideur sans égal, et surement plus encore depuis le contact avec son paternel durant trrois ans. Il voyait bien que son interlocuteur n'osait pas le regardé en face, il l'esquivait, il devait être sans doute gêné ou ne savait pas quoi dire...

Quand à Hiro, une seule question lui trottait dans la tête pour le moment.

- Où sont ma moto et ma voiture ?

Il s'affala sur le canapé qu'il reconnut très bien puisqu'étant toujours le même qu'avant son départ et renifla une odeur peu commune. Ce n'était pas son odeur. Il n'aimait vraiment pas çà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Sam 1 Mai - 11:31

Kaoru s’attendait d'un instant à l'autre à se faire viré d’ici, c’était vraiment une erreur d’être resté ici, il le voyait maintenant, mais d’un autre côté ça lui avait été vraiment pratique de ne pas payer de loyer. Bref, il s’avança vers le salon après avoir rangé son verre et se posta devant lui une main sur la hanche et le sructa encore, ptin .. Comment il avait pu aimer un type comme lui aussi… aussi pourri ? il ne savait pas et sa l’énervé en faite il avait gâché une année à pleuré pour son départ juste parce qu’un type l’avait dépucelé et c’était occupé UN PEU de lui en acceptant de sortir avec lui, il c’était foutu de lui dès le départ et il n’insisterait même pas pour rester ici il savait très bien qu’il y allait avoir des étincelles, maintenant Kaoru ne se laisserait plus faire. Bien sûr il était encore sensible, mais pas pour les mêmes choses, et ne craquerait plus aussi facilement. Il avait beau faire son fort Kaoru il avait gardé tout ce qu’Hiro lui avait donnait, mais maintenant qu’il était revenu il laisserait tout ici, photo… c’était les seules choses qu’il avait de lui en faite et cet appartement qui était en faite un faux cadeau.

- Ta voiture et ta moto n’ont pas bougé de place, j’n’ai touché à rien et t’en fais pas tu retrouveras vite tes reperd je m’en vais.

Sans dire un mot de plus le jeune homme se rendit dans sa chambre depuis 3 ans et attrapa un vieux sac. Il n’avait pas grand-chose à par son appareil photo et ses fringues, il avait sur même entrer tout dans un tiroir sans même touché à la garde-robe. Il sortit tout et tapa le tout dans le sac un peu à la n’imp, il savait pas où il irait pour la suite… mais il avait déjà mal au ventre ou au cœur d’entendre Hiro dire des méchancetés ou autre, il n’avait même pas envie de se retenir ici, il voulait plus se rapprocher non... il avait assez souffert trop souffert. Il fermi la tirette du vieux sac il sortit de la pièce et alla taper celui-ci à l’entrée repassa prêt d’Hiro et prit son son d’appareil photo et alla en faire de même que son sac. Cependant, il ne partirait pas tout de suite, il revint prêt du canapé et s’appuya contre un mur.

- D’autres questions avant que jme barre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Sam 1 Mai - 14:17

Il fit l'etat des lieux lentement du regard. Pas grand chose n'avait changé. Mais cette odeur qui n'était pas la sienne lui dérangeait le nez. Après tout, il n'avait plus l'habitude des gens. Encore moins que durant sa vie de solitaire avant son retour en Chine. Il regrettait de ne pas avoir pensé à ce détail. De ne plus avoir pensé à cet enfant. Par le passé, Hiro le supportait avec du mal, mais il avait apprécié les moments passés avec lui, même s'il ne le disait pas et ne le dirait certainement jamais, il avait éprouvé un certain attachement pour ce gosse et son départ en Chine était survenue au bon moment. Il savait qu'en partant il laisserait de côté de sa mémoire qu'il ne voulait plus ressasser.

Kaoru et Yasei, deux choses qu'il ne regrettait pas. Mais qu'aujourd'hui, il ne pouvait s'empêché de regretter. Il les avaient presque aimé d'amour, et avait apprécié chaques moments en leurs compagnie, même les plus ennuyants. Non, il n'était pas comme son père, il pouvait aimé... Mais il pouvait aussi jeté et abandonner sans aucun remord. Ou plutôt sans laissé paraitre de remord.

Il ne répondit pas quand le jeune homme lui dit que sa moto et sa voiture n'avait pas changé de place. Il se contenta de regarder autour de lui en pensant que tout çà lui avait manqué. Il le laissât partir dans une autre pièce sans rien dire, se leva du canapé et fouilla afin de trouvé un peu d'alcool. Dans un coin il mis la main sur du whisky vieux de quand il était encore ici. Il ne prit pas la peine de prendre un verre, il but une gorgée au gulot. Il mis la main dans sa poche, les clés de sa voiture et de sa moto était là, il n'avait qu'à faire une centaine de pas et il retrouverais ce qui lui avait manqué le plus durant son absence, ses bolides...

Quand le gosse revint s'appuyé contre un mur et ouvrit la conversation, Hiro but encore une grosse gorgée de whisky, il posa la bouteille sur la table basse, s'alluma une clope et laissa tomber le paquet près de la bouteille. De nouveau, il se laissa tomber sur le canapé et levant les yeux vers le ciel, il laissa s'échappé une enorme bouffé de fumée. Il réfléchis deux mintures, la situation était trop délicate pour lui et il n'aimait pas devoir faire face à ce genre de chose. D'habitude, il aurait dit une ou deux mechanceté et aurait claqué la porte en jetant le parasite dehors, mais là, il ne comptait pas faire cela...


- Tu peux resté ici, c'est moi qui vais partir...

Il se redressa sur ses pieds et nonchalamment, il attrapa son paquet de cigarette et se dirigea vers la porte.

- Pourrais tu juste m'ouvrir le garage, que je récupère ma moto et ma voiture ?

Une fois fait, il lui donnerait quelques précisions sur le payement du loyer. Hiro n'allait pas encore déménagé et payer deux loyer différents. Quoi que... Il ne manquait pas de moyens... Mais qu'était devenu cet enfant pour lui, aujourd'hui ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Sam 1 Mai - 14:35

- Ha c’est la meilleure celle là tu vas partir , arête de raconteur des âneries pareil ! t’es chez toi et jme barre c’est tout jcrois que j’en est assez profité comme ça ,tfais pas chier à trouver un nouveau loyer, jme barre de toute façon.

Bah ouai il ne s’était jamais senti chez lui ici et c’était le moment de sortir d’un endroit qui n’était pas chez lui. Il avait hésité plusieurs fois a s’en aller, mais le faite que ce soit chez Hiro l’avait bloqué ici pendant ses 3 dernières années, les années les plus pourries de sa vie, c’est ainsi qu’il avait perdu son caractère mignon et doux pour se voilé la face devant un type qui s’en fichait de tout. C’était assez mauvais de se cacher derrière un masque de pierre, il le savait, mais c’était une façon pour lui de se défendre, c’est parce qu’il était faible qu’on l’avait kidnappé pour lui faire des tortures atroces... On le retrouva un peu plus tard à moitié mort, d’ailleurs il aurait du mourir et ne compris jamais pourquoi il était encore là à survivre et non à vivre. Il avait essayé de profiter de la vie c’est pourquoi il s’amélioré dans le domaine de la photo, le seul domaine qui le motivé. Il avait eu un autre amour après Hiro, mais celui-ci avait été aussi lâché et après être tombé amoureux pendant deux ans il était partit sans demander son reste, depuis Kaoru avait un peu plus refermer son cœur.

Kaoru se dirigea vers la porte à nouveau et en sortit de la serrure le trousseau de clefs, avec les clefs du garage de la maison et autre pièce dans la maison, il y avait aussi les clefs de sa petite mobylette et un porte-clef, un pti lapin. Il lança le trousseau à Hiro.

- Par contre si tu pouvais me rendre la clef de ma mob, tu peux jeter le porte-clef si t’en veux pas il me servira plus à grand-chose.

Le petit nounours était assez usé en faite, rien de luxueux c’était juste histoire de ne pas perdre ses clefs. La vue de Kaoru était devenue assez mauvaise après avoir perdu la vie de son œil gauche, il portait souvent des lunettes spéciales pour l’aide à voir mieux, mais ça ne changeait pas grand-chose. Il aurait dû se faire opéré, mais il n’en avait pas les moyens. Il économisé, mais vu le prit de l’opération il n’était pas sorti de l’auberge.

Après lui avoir lancé les clefs il fit le tour de la pièce jetant des vieux magasins et autres objets qui trainé par-ci par-là . Ouvrant des tiroirs il tomba sur un avec une photo de Hiro et de lui la seule. Il soupira et la posa sur le meuble sans trop y faire attention et ramassa tout le reste qu’il mit dans son sac.

- Tu n’as quand même pas répondu à ma question, tu n’as rien d’autre d’INTELLIGENT à me dire ? jveux dire jme barre jreviens plus après quoi, donc j’ai rien touché à ta baraque, elle est comme elle était, si l’odeur te dérange comme jte connais utilise du oust et ça ira tout de suite mieux si tu veux mon avis.


La il posa son bandeau autour de son œil mort et remit ses cheveux blonds en place, il fourra son paquet de clope en poche, bien sur que ça lui était interdit.. Mais une de temps en temps c’était un bon antistress après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Sam 1 Mai - 22:58

- Comme ci ça allait me faire chié !

Un petit sourire en coin laissait paraître un air détendu, il devait se retrouvé sûrement rassuré de savoir que sa moto et sa voiture étaient toujours à leurs places. Son regard se dirigeait vers le jeune homme. Et pourtant Hiro n'y prêtait pas attention. Le changement physique ne lui avait pas sauté aux yeux, il n'y avait même pas fait attention. En temps normal, cela aurait été la premiere chose que l'on remarque chez quelqu'un que l'on a pas vu depuis longtemps, mais lui s'enfichait de tout çà. Une perte de temps que de détailler les autres !

Il attrapa d'une main le porte clé que son interlocuteur lui lança et continua a scruter celui ci sans pour autant faire attention à lui. Plus que son nouveau corps, c'était ses réactions, sa façon d'être qui lui sautait aux yeux. Il était mal à l'aise cela se voyait. Et puis il disait n'importe quoi... Son regard se porta alors sur le trousseau de clés. En voyant le petit bidule qui pendouillait non nonchalamment au bout des clés, il fit la moue mais ne dit rien. Il ne pris même pas la peine de répondre.

Il préférait le regardé faire lui...

Sans voir ce qu'il touchait exactement, il le suivit du regard attentivement tout en s'adossant contre un mur. Et puis ce qu'il racontait, il s'enfichait, cela ne lui paraissait pas intéréssant, sa gêne ne se masquait pas dans ses paroles, je me répète, il disait n'importe quoi !


- Serait-ce intelligent de parlé pour ne rien dire ?

Un simple murmure à peine audible. Une façon de lui dire tais toi tu me gave à râler. En fin de compte, il n'avait pas vraiment changé. Ce qui faisait que Kaoru était kaoru était toujours en lui et à vrai dire, cela rassura cet homme aux cheveux noir ébène. Rien n'avait changé, les choses s'étaient juste éloignés de lui... Mais tout restait encore à sa place...
Il soupira de fatigue et continua à murmurer, juste un peu plus fort pour que le jeune garçon entende.


- Tu m'as manqué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Sam 1 Mai - 23:31

Non non non il n’était pas nerveux, mais il n’aimait pas du tout la façon don’t le regarder Hiro . Il le fixa un moment et ne prêta même pas attention au ‘ tu m’as manqué’ nan il n’y croyait pas dans 5 minutes il changerait d’avis et lui dirait de partir ou quelque chose dans le genre. Son caractère était vraiment imprévisible ce brun chinois et et sans cervelles ! .

- Ouai ouai c’est ça.. arrête de dire des choses pareilles.. Dans 5 minutes tu vas me dire tout de contraire.

Ça faisait bien longtemps que Kaoru n’avait pas étai aussi énervé, il choppa sa veste et s’apprêta a aller dehors.. mais il draché. Le temps se foutait de lui ? et le comble de tout il y avait de l’orage et tout ça était tombé d’un coup. Alors qu’il revenait vers Hiro le tonnerre tomba on en sait trop ou et fit pété les plombs, il sursauta et reposa sa veste. Il n’allait pas sortir maintenant pour tomber malade. Se dirigea vers la commode et en sortit des bougies qu’il alluma sur un bougeoir pour éclairer la pièce dehors à cause des nuages il faisait noir et du coup l’intérieur n’était pas mieux. Le peu de lumière qui était dans la pièce éclairait le visage d’Hiro à moitié s’en était presque effrayant. Kaoru vint poser les bougies sur la petite table. Le mauvais temps était en train de montrait ce que le blond avait à l’intérieur de lui en faite il avait envie de lui en coller une, mais autre chose le retenait. Sa gentillesse sans doute. Il s’assit sur le coin du canapé et soupira, il était coincé pour un bout de temps ici dehors ça n’allait pas se calmer d’aussi tôt, il avait annoncé une tempête il s’en rappelait maintenant et conseillé aux gens de rester chez eux.
Le blond tourna son regard sur Hiro sans rien dire, il parlait de trop ? et bien il allait la fermait et de toute façon il n’avait rien à lui dire là, il n’avait ni envie de pleurer, ni se plaindre ni faire autre chose, juste être loin de lui pour pouvoir casser beaucoup de choses .
Pour le moment assit là sur le canapé, la pièce éclairée de plus en plus souvent par les éclaires, il serré et desserré le poing descendant son regard sur ses mains. Le silence était rude dans la pièce. On pouvait entendre le tic-tac lourd de l’orloge non loin de la et aussi le soupir de Kaoru qui se laissa tomber dans le divan pour s’y couché à moitié, les fesses contre l’appui conde et les jambes dans le vide et posa son bras sur ses yeux.

- Tu vas encore devoir me supporter un moment, je ne sortirais pas tant que cette tempête sera là et elle ne compte pas se terminer d’ici un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Dim 2 Mai - 0:46

Il restait statique, adossé contre le mur de béton, les bras croisés et le regard tourné vers le jeune blond. Ses mèches rebelles vinrent se posés sur son front, il les repoussa d'un souffle léger. Ses yeux gris clair étaient absorbés, comme envoutés par une conversation qui ne l'intéréssait pas vraiment. Il avait parlé sans reflechir et pourtant il pensait ses mots. Il savait qu'il avait loupé une occasion de se taire mais il s'enfichait. Après tout, libre à Kaoru de le prendre comme il le voulait. Son enervement reflétait sa gêne et ceci amusa Hiro. Un rictus sur les lèvres, il restait là, silencieux et regardait aller et venir le garçon. Il bougeait presque autant qu'il parlait !

La coupure de courant ne dérangea en rien le grand brun, depuis longtemps, il préférait l'obscurité et puis de toute façon, il ne comptait pas bouger encore. Il laissa faire Kaoru, continuant de le regarder et se contentant de l'écouter se plaindre. Il aurait voulu lui parlé mais sa fierté retenait ses mots, il aurait voulu s'excusé mais il s'en sentait incapable. Trop broné pour cela. il savait malgré tout qu'il lui avait fait du mal, même si cette histoire était loin maintenant, il était parti sans rien dire, sans aucune explication, si ce n'est un "je reviens bientot" et son bientot ce trouvait être trois ans après. Mais même lui n'aurait pu dire le temps de son absence.

Il n'essaya pas de se mettre à la place du jeune homme. Il savait sans doute deja qu'un homme tel que lui même, l'aurait fait souffrir. Et de toute façon, même lui n'aurait pas aimé être la victime d'un tel mépris. Et dans le fond, loin de lui l'intention de méprisé Kaoru, ou même un autre, mais il était comme cela, c'était plus fort que lui. Hiro... Il fallait le déchiffré entre les lignes. Car rare sont les moments où il se dévoile.

Le silence pesa dans la pièce jusqu'à ce que Kaoru parle. Depuis le début, il n'avait pas l'intention de le mettre à la porte. Mais s'il serait parti, Hiro ne l'aurait pas retenue. Cela aurait été un trop grand affront pour son égo surdimmensionné. Ses lèvres bougèrent comme pour lui répondre mais aucun son ne sortie. Ou ce son fut tellement léger que même lui ne pouvait l'entendre. Il reppris ses mots, même s'il ne le voulait pas, il se devait de le faire... Dans un murmure rauque et sans fin, il soupira...

- Je suis désolé...

Il savait pertinamment qu'il allait énervé le jeune homme. Et quitte à ce que celui ci ne le crois pas, son coeur ne s'en retrouverait que plus léger après s'être excusé.

- Je ne pensais pas partir aussi longtemps...

Cela sera surement sa seule explication. A moins que Kaoru ne le lui demande, il ne parlerait pas pour dire des choses qui ne l'intéressent pas lui même. Quant à sa vie en Chine et son obligation de rester sur place, il ne voulait pas s'éxprimer la dessus. Il n'avait pas oublié le jeune homme, il avait simplement évité de penser à lui. Il ne s'était pas soucier de lui, par profit personnel. De l'égoïsme pur et dur ! Il avait ressentit ce pincement au coeur en partant, en le laissant. Ce pincement qu'il chercha à ne plus ressentir... Durant trois ans, il s'était forcé à oublié tout les bons moments du Japon. Dont lui...

Il se doutait que le gamin avait souffert, mais il ne pouvait rien y faire, ce qui était fait resterait fait et il ne cherchera pas à se faire pardonner. Et dans le pire des cas, s'il chercherait le pardon de celui ci, il ne serait jamais aussi clair que ce qu'il voudrait entendre.

Il baissa la tête et ferma les yeux. Son infidélité avait par le passé masqué son coeur et aujourd'hui il aurait aimé se repentir. Se repentir sans pour autant dire un mot. Il cherchait simplement à se protéger lui même avant tout... Sa carapace n'enveloppait pas son coeur et malgré sa froideur, il avait lui aussi connu les larmes... Il ne voulait pas ressembler à cet être frigide qu'est son père. Même si son tempérament se rapprochait plus de celui ci que ce qu'il n'avait éspéré.

- Je ne voulais pas t'abandonné...

Il soupira comme si ses mots l'avaient assaillit de toute part... Ce frisson qu'il ressenti en cherchant les mots pour s'exprimé juste assez. Ni trop, ni peu. Il lui avait fallut du courage pour parlé autant que ce qu'il venait de faire. Et il accepterait les coups, si Kaoru déciderait de lui en donner. Il ne broncherait pas. Et ce serait ce pas de plus qui l'éloignerait de son père. Et même si on ne peut pas revenir en arrière, il avait fait ce qui lui senblait le plus juste. Pour une fois... car Kaoru n'avait pas été n'importe qui pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Dim 2 Mai - 1:08

Kaoru était allongé dans le canapé et il avait fermé ses paupières pour ne voir que des flashs de lumière de son oeil gauche. Il avait appréciait le silence qui lui avait permis de se vider la tête. Il ne savait plus quoi penser, il se demandait ce qu'était en train de penser Hiro? À lui? Et à son bonheur personnel. C'est-ce qu'avait pensait Kaoru sur le coup, mais il était aussi sans coeur de penser de telle chose et le regretta tout de suite. Il ouvrit les yeux et se tourna vers lui en entendant ses mots. ' Je suis désolé? .. je ne voulais pas t'abandonner?' Il n'y eut aucune réaction au premier abord chez le jeune homme . Tout était en train de bouillonner au fond de lui, tout était en train de se mélanger, tous ses mauvais moments passés étaient en train de refaire surface. Des minutes passèrent et Kaoru ouvrant son oeil valide serra les dents et avança d'un pas lourd vers Hiro. Il avait grandi physiquement et était presque de la même taille qu'Hiro ce qui le rendait un peu plus imposant malgré sa maigreur. Il se mit face à lui et le prit par le col de ses deux mains et commença à le secouer.

- Tu sais tout ce que j'ai dû endurer ?! Non ! Et d'ailleurs t'as pas à le savoir jsuis pas du genre à me lamenter, mais t'es partit comme ça ! .. tu .. tu m'as abandonné alors que j'avais b'soin de toi tu comprend? T'as beau ête désolé. Mais squi est fait est fait.

Douvement les larmes montèrent dans les yeux de Kaoru sans qu'il ne le veuille vraiment c'était surtout de la colère et de la tristesse qu'il avait accumulée pendant tout ce temps. Il le relâcha quand il remarqua qu'il avait commençait à être violent envers lui et surtout quand il avait remarqué ses larmes couler sur sa joue. Il les essuya avec force et le regarda sérieusement. Leurs visages étaient éclairaient de temps en temps maintenant de plus en plus et la pluie fouettait assez fort es vitre de la maison, le vent hurlé assez fort. .

- Qu'est-ce que tu vas faire maintenant? .. Dis-moi...

Il était vraiment perdu, comment il pouvait le bouleversé comme ça? Il était promis de ne jamais craque face ç lui si un jour i revenait prêt de lui, mais là il craqué littéralement. Sa respiration se faisait du coup plus difficile et il ne tenait pas en place. Il tourna en rond et alla dans la cuisine boire un grand verre d'eau. Il resta appuyé contre l'évier et laissa ses larmes coulaient une par une contre sa joue pour s'écraser dans le bac à vaisselle. Ses cheveux blonds tombaient devant son visage quelques mèches collaient à cause des larmes.

- Hiro....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Dim 2 Mai - 2:01

Quand le petit commençât à être violent avec lui, Hiro se laissa faire. Il ne broncha pas. Après tout, il l'avait bien mérité. Il se contenta de fermé les yeux et ne dis pas un mot. Il ne le regarda même pas dans les yeux car dans le fond, malgré ce qu'il pouvait dire ou faire, il le savait, la tristesse l'avait envahie depuis qu'il avait ouvert la porte. Et même si lui même ne pouvait pas ressentir un telle peine, il ne pouvait passé à coté de celle des gens, encore moins de celle de celui qui avait surement le plus compter pour lui durant sa vie au Japon.

il ne bougea pas et ouvrit ses yeux gris qui se fondirent sur les larmes du jeune garçonnet. Il s'en voulait un peu de ne pas avoir une peine aussi grande que la sienne et ne pouvait repondre à son enervement. Lui aussi aurait voulu resté, ou partir et revenir le plus vite posseible. Mais il avait un statut social à respecté en Chine et il ne pouvait s'en défaire. Ses obligations l'avait forcé à rester sur place et de toute façon, personne ne l'avait retenu ici. Même cet enfant ne lui avait pas demandé pourquoi il partait, ni combien de temps, il ne lui avait même pas dit bon voyage ou qu'il l'attendrait. Ce manque de mots l'avait peiné au plus haut point même s'il n'avait rien laissé paraître. ..

Il contempla les larmes qui ^perlaient le long de ses joues le temps qu'il resta face à lui. Il ne dit rien, ne pris même pas la peine de répondre. Il etait désolé c'st vrai. Mais il ne pouvait laisser transparaitre une peine quelconque. Aussi forte soit elle, jamais il ne pourrait plus verser une larme face à quelqu'un. Même si cette personne lui avait apporté des joies qu'il n'avait pu éspéré...

il se contenta de répondre machinalement comme si de rien n'était


- Reprendre le court de ma vie là ou je l'ai arreté...

Il ne suivit pas le jeune homme, se contentant de resté sur place. Fixe, sans bouger. A quoi cela aurait il servi ? Il aurait voulu lui dire des choses, penser les blessures du passé, mais il ne s'en sentait pas la force. Pas après trois ans. Pas aujourd'hui.

Il pris les doucles des clés de la maison dans sa poche, les posa sur le meuble le plus proche de lui et se dirigea vers la porte d'entrée. Il ne tourna pas la tête vers la cuisine où se trouvait Kaoru, il se contenta de rajouté.

- Tu peux resté ici... C'est le moins que je puisse faire pour me faire pardonner... C'est moi qui part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Dim 2 Mai - 21:16

Kaoru alluma l’eau du robinet et se rinça le visage pour se réveiller un peu et effacer ses larmes. Il s’était vraiment trouvé pathétique de pleurer comme ça. Hiro d’un côté avait raison de penser qu’il n’avait pas changer, on avait beau faire on restait toujours qui on était. Mais d’un autre côté le jeune homme avait voulu se rendre plus fort, est-ce que ça avait marché ? il ne savait pas non il ne fréquenté pas grand monde qui l’es connue assez suffisement pour pouvoir voir un certains changement en lui. Un soupire et il s’essuya le visage. Ses cheveux était plaqué vers l’arrière quelques mèches retombant sur son visage. Il s’avança jusqu’à l’entrée ou Hiro était, il avait pris les clefs qu’il était vu quelques secondes avant, il poussa un peu le chinois et fermi la porte en rangeant les clefs. Il ne voulait pas qu’il s’en aille, il était chez lui et c’était tout et il n’avait encore moins envie qu’il sorte pendant cette tempête, il fallait être fou d’ailleurs pour sortir pendant que le vent était aussi déchaînait. Il regarda Hiro un moment et le tira par le bras jusqu’à dans le salon.

- Depuis quand tu fou ta fierté de côté ? avant t’aurais même pas hésita à me foutre dehors… tu es chez toi alors reste y , je partirais dès demain quand la tempête sera calmée jtrouverais bien un appart, j’en est assez profiter de toi je pense.. je te repayerais le loyer de ses trois ans au fur et à mesure si tu veux.

Non personne ne bougerait d’ici ce soir, Hiro devait être revenue de Chine il devait être crevé après tout ça, Kaoru n’était pas sans cœur alors il lui demanda.

- Comme il n’y a plus d’électricité jpeux rien faire cuire, mais si t’as faim jpeux te faire un sandwich c’est mieux que rien… enfin moi jdis ça jte force à rien.

Il se trouvait beaucoup trop gentil, mais une partie de lui lui demandait de retenir Hiro, cette partie-là ne voulait pas qu’il reparte alors que l’autre avait continuait sans lui. Ce qui avait fait de Kaoru un être inachevé. Cet excès de colère lui avait des bouffées de chaleur. Il alla sortir de son sac ses médicaments anti suffocation c’est comme ça qu’il l’appelait. Son médecin lui en avait donnait pleins, mais il ne savait pas du tout ce que ça faisait sur lui, des fois ça l’aidé à un peu mieux reprendre sa respiration. Il avala 3 cachets sans eau et attendit qu’Hiro lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Lun 3 Mai - 17:31

Non... Il ne simulait pas. Il était vraiment désolé même s'il avait du mal à l'exprimé. Il ne cherchait pas vraiment à ce que Kaoru lui pardonne, il avait juste voulu dire ce que son coeur lui comptait. En partant, il n'avait pas réfléchit aux conséquences. Il était comme cela, Hiro, il n'y avait que l'instant présent qui comptait. Et puis il n'avait pas vraiment eu le choix de prendre la désicion de rester ou pas. Les souvenirs qu'il avait mis dans un côté de sa mémoire refaisaient surface à force d'avoir le jeune homme près de lui. Ce fameux jour dans le grand centre commercial où il reçu cet appel de son père lui ordonnant de revenir en Chine le plus vite possible, pour diverses raisons, pour sa mère. Lui qui avait abandonné sa vie en Chine pour s'installé dans le pays de ses origines. En réalité, il savait cet attache à sa famille encore présent en lui. Même s'il avait cherché à brisé ces liens, malgré la distance, quelque part, il les entretenait. Il avait choisi le Japon. Pays où son père a grandit et évolué dans sa carrière professionelle. Celui ci s'exila en Chine pour faire fortune, et pour les mêmes raisons que son propre fils, il avait voulu s'éloigné de sa famille. Pour cette raison, Hiro ne connaissait pas la famille de son père, il n'en avait même jamais entendu parlé. Mais lui n'avait pas eu cette force que de partir dans un pays inconnu. Il avait pourtant voyagé, mais jamais il n'aurait pu s'installé ailleurs qu'ici. Son père avait défait chaque lien d'amour ou de sang qui avait pu exister entre lui et ses parents, dénigrant totalement cette famille dont il n'avait gardé que le nom; Mizushima.
A contrario, malgré sa nouvelle vie, il avait gardé les valeures esthétique et morale japonaise. Chose qu'il avait inculqué à son propre fils, bâtard, progéniture d'une femme chinoise, sa femme depuis son ascension en ce pays.

La mère de Hiro était tout l'inverse de son père. Elle était belle comme le jour et douce comme la soie la plus pure. Elle aimait sincèrement le père de son fils et s'en voulait de n'avoir pu lui offrir un second enfant. Des problèmes de santé l'avaient affaiblis et elle dut abandonné cette idéee. Son amour pour son seul fils n'en fut que décuplé. Son rôle était essentiel et primordial dans la vie de Hiro. Même si elle n'avait jamais pu affronté son mari, et l'avait laissé être aussi dur avec son fils,, c'était dans ses bras qu'Hiro trouvait à chaque peine, du réconfort. Sa voix bercait son esprit. Elle se contentait de le prendre dans ses bras et de lui expliqué que malgré la froideur de son père, elle ne doutait pas qu'il ne voulait que le bonheur de sa famille.

"La dureté des actes et paroles de ton père ne cache qu'un amour infini pour nous" lui répétait elle chaque fois. Hiro la croyait, après tout, elle était sa femme et qui d'autre qu'elle ne pouvait le connaitre le mieux si ce n'est elle ?! Il la croyait, mais il ne pouvait s'empêché de haïr cet être si semblabble à lui. Car si il avait hérité de la beauté de sa mère, son caractère méprisable se rapprochait de beaucoup de celui de son paternel.

Sûrement qu'il ne pouvait aimé son père car il ne pouvait aimé ce qu'il était lui même, un simple reflet d'un amour si mal entretenu...

Abandonner sa mère fut son seul regret, le plus grand de sa vie, plus grand encore que la décéption d'un grand amour, d'une histoire maintenant révolu mais encore si triste, d'un père lâche d'aimé et si manipulateur. C'était pour elle qu'il n'avait pas hésité à rentrer en Chine et même s'il était désolé pour Kaoru, il ne pouvait regretter vraiment son geste. Car avoir revu cette femme après 5 ans d'absence, avait été d'un réconfort sans limite à son coeur. Et ces trois années près d'elle furent une succesion de bonheur et l'avaient quelque part, transformé. Il était toujours Hiro, mais son coeur était apaisé... Jusqu'à ce qu'il oubli la présence de celle ci. Alors quand elle lui avait demandé de resté et d'apprendre son rôle de successeur, d'honorer ce qu'il restait de cette famille en lambeaux, son nom, il n'avait pas hésité. Durant ces trois ans, il avait mis de côté sa vie de débauche et s'était consacré au travail. Bien spur, il s'était amusé aussi de temps en temps, mais cela n'était pas comme au Japon, son train de vie avait considérablement changé la abs. Et le temps passât si vite. Et aujourd'hui, il avait 28 ans... Et aujourd'hui, il était de retour au Japon...

C'est vrai, il était aprti sans aucune explication, sans rien dire, comme un voleur. Mais il n'avait jamais pensé partir aussi longtemps. Un exil punitif pour ne pas être resté etant plus jeune, c'est comme cela qu'il l'avait pris. Mais sa punition aura tellement de valeure dans le futur, car sans çà, il aurait été déshérité. C'est pour cela que malgré ses excuses, il restait de marbre. Désolé pour un, mais si peu de regret pour son coeur... Et puis, il ne cherchait pas à ce que le jeune homme lui pardonne, il ne savait même pas pourquoi il était revenu en fin de compte. Comme toujours il ne savait pas exactement ce qu'il voulait, il avait juste pensé qu'il était indispensable de s'éxcusé. Alors il se laissa faire quand Kaoru le traina jusque dans le salon. Il l'écouta posé ses questions sans rien y répondre tout en s'asseyant sur le canapé, bien en coin. Ce n'était pas tout a fait le retour qu'il avait imaginé ou éspéré, et à vrai dire, il n'avait même pas pensé à ce jeune garçon.

Il tourna la tête vers la fenêtre et son regard se perdit dans la pénombre. A la lueur des bougies, ses yeux gris perle brillaient comme ceux d'un démon. Il ne fit pas attention à ce que faisait le jeune homme, il était fatigué et aurait voulu resté au calme après son voyage. Mener une discussion tel qu'elle ne lui était pas indispensable. Il soupira de fatigue et mis son visage dans sa main dont le coude se retrouva adossé au bras du canapé. Ses cheveux retombèrent sur ses doigts et il ferma les paupières derrière ceux ci.

- Je n'ai pas changé... Je suis juste... Fatigué...

Ses mots avaient sonné tellement creux. Il continua dans un baillement caché par sa crinière noire.


- Je pensais juste que c'était ce que tu attendais de moi... Même si tu dis ne plus rien attendre... Je le vois à ton comportement que c'est faux...

Il avait menti, ses excuses il les avaient pensé réellement. Mais Kaoru l'avait ramené à la réalité en parlant. Il n'aurait pas du s'excusé. Il n'aurait aps du le regardé. Il n'aurait pas du revenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Lun 3 Mai - 18:06

Hiro lui donnait un de ses mals de tête, il ne disait rien, mais vu son comportement et vu comme il le connaissait il savait qu’il ne faisait que sans cesse changer d’avis, à force Kaoru ne savait vraiment plus comment réagir. Se rapprocher de lui ? non il le trouverait trop collant. Partir ? non pour aller où pour le moment ? et la fuite n’était pas une solution pour arranger les choses. Le jeune blond retint un nouveau soupir, il en avait vraiment marre de réfléchir ou de se casser la tête pour en arriver ou ? nulle part vraiment, Hiro le mené en bateau. Il avait douté de la sincérité de ses mots, mais d’un autre côté y avait cru, il était sincère le Hiro, mais LUNATIQUE ! c’était insupportable. Kaoru l’écouta à peine aussi se massant la tempe il leva les yeux pour regarder l’heure sur l’horloge, déjà 22 H c’est fou ce que le temps passé vite.

Kaoru était devenue un impotent, il devait prendre des médicaments à longueur de journée, sa hantise il ne pouvait pas supporter ces choses-là, il ne fallait pas chercher plus loin, déjà tout petit il ne supportait pas en prendre même pendant ses grosses fièvres. Mais maintenant son enfance était loin derrière il avait grandi sans vraiment changé et avait gardé sa naïveté.

Il regarda Hiro se poser dans le canapé et se décolla du mur encore une fois et commença a faire les quatre cent pas, qu’est-ce qu’il devait faire ? aucune n’idée, il n’avait plus envie de parler surtout pour se prendre des vents, il n’avait envie de rien, dormir peut-être, mais le vent hurlé dehors et ça ne le rassurait pas vraiment. Il se déchaussa et mit ses chaussures sur le côté il attrapa une couette qu’il mettait toujours à portait de main et alla se mettre dans un grand pouf prêt de la baie vitré pour regarder l’orage dehors tirant la doudoune sur lui, il se mettait souvent ici pendant ses moments libres à ne rien faire à laisser son esprit s’envoler il ne savait pas où. La baie était juste en face du salon. On ne voyait plus beaucoup le blond maintenant qu’il était emmitouflé dans ce coussin moelleux. Il avait retiré son bandeau et l’avait jeté au sol prêt de lui et ferma les yeux restants éveillés,il voyait encore les flashs qui se répété de plus en plus, il écoutait les grondements de tonnerre qui faisait vibrer les vitres et aussi le son de la pluie contre celles-ci. Lui aussi était fatigué, fatigué de tout, il était encore là pour des raisons inconnues, mais la vie commençait à lui peser, il avait tout perdu et à cette pensé il sourit bêtement pour lui-même tirant un peu plus le drap sur ses épaules.

Ça faisait combien de temps qu’il avait oublié Hiro en faite ? Un an, un an qu’il avait décidé de ne plus penser à lui et d’ailleurs à ne plus penser à son passé, c’était le jour ou Fei avait disparu lui aussi, il se mit alors dans la tête qu’il voulait rester seul et que se serait mieux pour tout le monde en faite. Il lui en voulait un peu d’être revenue , d’être réapparut dans sa vie, il venait de lui donner un coup de fouet en plein visage en réapparaissant comme ça, c’était peut-être pas une si mauvaise chose qui sait.

Kaoru avec ce silence commencé à s’endormir contre la vitre y imprégnant sa respiration en bué, sa joue écrasée contre la paroi et le regarde entre ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Lun 3 Mai - 18:28

Tout en gardant les yeux fermés, il s'affalat de tout son long sur le grand canapé. Le son sourd de son corps tombant sur le cuir noir vint percé le silence dans la pièce. Il posa son bras sur les yeux, pour ne pas voir lea lumière des flash des éclairs qui entraient dans le salon. Il aimait ce silence. Et encore plus dans des moments de ftigue intense comme celui ci. Ses yeux se perdirent derrière ses paupières et il se sentit partir dans le sommeil. Il secoua alors la tête comme pour ne pas s'endormir et se retourna face au dossier du grand canapé. maintenant, même les yeux ouvert, il ne verrait plus rien que le noir du cuir face à lui. Il se mit un peu plus à l'aise qu'avant et se déchaussa à l'aide de ses pieds. Ses baskets tombèrent sur le sol.

Il ne se sentait pas, ici, aussi à l'aise que dans ses souvenirs. Sûrement que le fait que Kaoru est vécu là pendant son absence faisait qu'il ne se sentait pas chez lui. Cette maison ne lui était plus aussi personnelle que par le passé. C'en était regrettable... Mais on ne pouvait pas revenir en arrière et changer ce que l'on pensait être des erreurs...


- Raconte moi ces trois années...

Il avait dit çà sans reflechir. Il ne savait pas vraiment s'il voulait savoir ce que Kaoru avait fait durant son absence, ce qu'il avait vécu etc, ou s'il voulait que le temps passe avec moins de gêne que maintenant. Car la tension qui rêgnait dans la pièce lui était pesante.

- Ou alors ne te retient pas de me demandé ce que tu n'ose pas demandé.

Car il le savait, ce petit avait beau faire la forte tête, dans le fond, et comme pour n'importe qui, cela aurait intéréssé tout le monde de savoir pourquoi, ou comment, ou si... Quand on a mal, des centaines de questions nous viennent à l'esprit. Et Hiro lui avait fait du mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Lun 3 Mai - 18:54

Le silence fut rompu par le claquement entre Hiro et le canapé de cuir, Kaoru ouvrit un peu plus les yeux sous le bruit, mais ne fit pas un geste de plus. L’ambiance était vraiment lourde et il avait l’impression d’être de trop ici chez Hiro. Les questions de celui-ci furent des plus inattendues il s’attendait à ce qu’il s’endorme ou qu’il garde le silence jusqu’à ce que Kaoru dise quelque chose et bien non. Cependant, il ne répondit pas tout de suite et laissa le temps passé et sans bouger les yeux toujours vers l’extérieur il reprit la parole, la voix un peu basse et calme.

- Non.. je n’aie pas envie de te raconter.. mais toi raconte
.

Il n’avait pas envie de paraître plus minable qu’il ne l’est encore aujourd’hui en lui racontant son passé, il préféré restait muet , ça ne l’intérressé ni lui ni Hiro donc le compte et réglé. Le jeune blond attendit alors qu’Hiro raconte sa vie, tous les deux mai alors tous les deux n’étaient pas mis en position de bavardages, tous les deux se tournaient le dos comme deux gosses qui se rallaient l’un sur l’autre après une dispute pour un jouet ou autre chose . Mais Kaoru tête dure ne bougerait pas de son pouffe il y était trop bien pour y sortir .

- Raconte-moi ton départ.. Jusqu'à maintenant, je ne t’interromprais pas.. j’écouterais et je ne dirais rien je veux juste savoir rien de plus et si tu ne veux pas parler tant pis je peux vivre sans ses informations.

Encore une fois il parlait tôt il se stoppa net et n’attendit qu’Hiro pour que celui-cl lui compte son histoire, il rabattit ses paupières sur ses yeux fatigués pour l’écouter attentivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Lun 3 Mai - 19:11

Sa réponse ne fut pas une surprise. il l'avait bien vu depuis le debut, Kaoru se retenait de tellement de chose. Cela n'était pas à son habitude, mais le simple fait de vouloir et de ne pas le faire montrait qu'il n'avait pas réellement changé. Un sourire se dessina sur le visage de Hiro qui se trouvait toujours face au dossier du canapé. Il lui répondit sans attendre, comme si sa réponse étaite deja toute prête, comme s'il avait su ce que le jeune garçon allait lui dire.

- Je suis parti, maintenant je suis revenu. Voilà tout.

Il n'était pas du genre à parlé de lui ouvertement sans qu'on ne lui pose la question. Deja en temps normal il avait du mal à repondre à des interrogations. Il n'était pas fort pour conté son histoire. Il n'aimait pas parlé de lui.

Il voulut continué de parler mais se retint et se mordit la lèvre comme pour ne pas dire de betise. Il ne voulait pas en venir aux sujets qui fachent pour ne pas énervé le petit... Ces sujets qui l'auraient surement fâché...

Pourtant en y réfléchissant bien, il voulait se jouer de lui un peu. Quitte à ce que celui ci s'énerverait, il fallait que cette atmosphère disparaisse.


- Tu as peur que j'ai pitié de toi ?

Et avec une once d'hésitation dans ses paroles il enchaina


- Tu es pathétique et tu l'as toujours été ! Faire semblant de rien ne te va pas.. Tu dois m'en vouloir d'être réapparu sans que tu t'y attende. Je le sens. Tu donne un sens aux sentiments si facilement, je comprend que tu sois toujours seul après trois ans ! Qui pourrais te supporté ?!!!

Il n'avait pas dit çà sur le ton de la colère, il restait très calme, il cherchait juste à être clair...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Lun 3 Mai - 19:23

Il s’y attendait à cette réponse, de toute façon pourquoi Hiro lui aurait raconté ? ça ne concerné en aucun cas Kaoru, il ne chercha pas plus loin, il n’était pas si curieux que ça de savoir se qu’il faisait, sans doute des trucs important avec sa famille ou un mariage ou il ne savait pas et ça lui était égale ! Il glissa son index sur la buée et commença à effacer celle-ci pour passer le temps. Kaoru ne répondit pas à sa première question, comme s’il avait peur de se genre de choses, ce qui lui était arrivé ne le regardait pas non plus, Hiro aurait été là quand même est-ce que ça aurait changé les choses ? et bien non pas du tout , c’était décevant, mais c’était comme ça. Hiro enchaîna sur ses mots peut commode et qui aurait pu en faire pleurer plus d’un. Kaoru resta de marbre et rigola un peu discrètement.

- Ha oui ? c’est se que tu penses ? et bien tant mieux pour toi si ça peut te soulager de me dire ça continue je t’en pris , tu as sans doute raison, mais ne me blâme pas, car tu es aussi seul que moi.

Il n’y avait aucun changement de sentiments dans sa voix, aucune larme aucune tristesse, combien de fois Hiro lui avaient lâché des phrases dans le genre, et à chaque fois le blond avait pleuré, des larmes inutiles, il n’était qu’un gosse, maintenant Hiro pouvait dire ce qu’il voulait qu’est-ce que ça pouvait changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Lun 3 Mai - 19:40

Sa rréaction le fit rire. Et en même temps, il pensait ce qu'il avait dit. Oui Kaoru avait raison, lui aussi était seul. Mais il y avait une raison à cela.

- Je suis seul par choix. Toi tu es seul par dépit !

Et cette différence était enorme. Mais surtout véridique. On ne peut blâmer la vie d'autrui car celle ci n'est qu'une succesion de fait incontrolable, mais Hiro blâmait le comportement du jeune garcon. Pour lui, il se cachait ! Il ne savait pas ce qu'il cherchait dans cette discussion, mais il ne pourrait dire ce que lui même pense de cela. Cette histoire, c'était du passé et ce qu'il fallait en retenir, c'est que maintenant, il était là. Comme à son habitude, il rayait tout ce qui ne lui convenait pas, son histoire et les jours qui ont déffilés. En posant le pied sur le sol japonais, il avait deja tiré un trait sur çà et il aurait voulu ne plus jamais en parlé, ne plus y pensé. Ces trois ans avaient été une torture pour lui, mis à part la présence de sa mère.

- Quelle décéption as tu vécu durant ces trois ans ?

Il lui posait la question parce qu'il était curieux de la reponse, vu le comportement de Kaoru, il voyait qu'il n'etait pas heureux. Il le connaissait assez bien pour savoir qu'il portait en lui une profonde peine. De l'accumulation surement... Il voulait savoir.

- Raconte moi s'il te plait...

Sa voix s'était radoucie à ces mots... Et ses yeux se refermèrent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Lun 3 Mai - 19:52

Oui il avait eu raison, Hiro avait dit tout ça histoire de le titiller, il savait qu’ils étaient différents tous les deux, même beaucoup de trop. Dans le passé il avait espéré un peu plus du chinois, mais à chaque fois il avait était de plus en plus déçus. Surtout quand il partit du pays japonais. Il faut dire aussi que Kaoru n’était pas Japonais, il lui avait était dur de faire sa place ici, il avait dû se forger un masque pour le travail ou autre à l’extérieur. Il n’avait montré que son sourire aux autres et non son malaise constant. Hiro était peut-être le premier à le voir sans ce masque, sans sourire sans énergie. Il avait le droit de le critiquer de toute façon ce n’était que des mots et on ne survivait pas avec des mots. Quoi que ? Ce n’est pas de ça que Kaoru s’était nourri pour en arriver là du moins. Serrant les dents, allait-il raconter tout ça a Hiro ? ouaip comme ça il cesserait ses questions et qu’il dirait tout ce qu’il pense d’un coup et il valait mieux comme ça . Pourtant, le blond ne bougerait pas plus que le brun, il resta comme il est et lui raconta alors avec une voix neutre.

- Ma famille a disparu dans un accident de voiture. J’ai perdu un poumon un œil et un orteil, j’ai eu un amant pendant deux ans, mais il est partit lui aussi. Je fais des petits boulots pour gagner ma vie, et je suis photographe indépendant. Voilà c’est tout ce qu’il y a a dire.

Et ça pour être un résumé , c’était un résumé, il était pire qu’Hiro pour raconter, il n’aimait pas du tout détailler ça, il ne voulait pas se rappeler de ses mauvais moments passer. À son tour lui aussi fermi les yeux il se se sentait mal de repenser à tout ça et même sans détailler tout lui était revenu en tête.

Le temps avait passé encore et Kaoru fini par se lever laissant son drap tomber sur le pouff, les pieds nus il s'avança vers Hiro et s'assit sur le canapé derrière le dos de celui ci,ses fesses ne prenait que peu d'espace sur le siège, il croisa les doigts les tortillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Mar 4 Mai - 1:32

Hiro ne répondit rien aux mots du jeune homme. Il avait pensé que simplement le silence était la meilleure façon de répondre. Kaoru avait vécu des choses très dures et en même temps, il pensait qu'il était surement pas très futé pour avoir eu autant d'accidents. Mais le connaissant il avait surement du en souffrir plus que possible.

Il ne le sentit pas venir vers le canapé et il ouvrit les yeux d'étonnement lorsqu'on toucha son dos. Il ne dit rien et se contenta de se retourné pour voir son interlocuteur. Il le fixa un long moment sans qu'aucun mot ne sortit de sa bouche, puis il leva sa main vers son épaule et la lui caressa gentiment, comme pour essayer de le rassurer. Même si cela ne changerait rien, il était là maintenant... Même s'il ne serait pas à la hauteur pour lui faire oublier ses mauvais souvenirs.


- T'as pas besoin de faire la forte tête avec moi...

Il avait murmuré ses mots tout en rabaissant sa main vers son torse, comme pour lui dire que s'il voulait parlé, il n'avait pas besoin de se retenir, il n'aurait jamais pitié de lui, même si il risquerait d'être parfois un peu méchant.

Il sourit.

- Sa doit te faire un choc de me voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Mar 4 Mai - 1:45

Kaoru sourit imperceptiblement quand il sentit la main d'Hiro se poser sur son épaule là un soupir d'aise passa ses lèvres comme s'il était rassuré qu'il le touche simplement. Et ses mots aussi l'avaient touchait il se sentait un peu plus apaisait. Il ne repoussa pas la main d'Hiro et la regarda tomber sur son torse il leva une de ses mains et vint la glisser tout doucement sur la joue de son ex? Et la caressa doucement comme pour redécouvrir le visage de celui-ci. Il ne la caressa pas longtemps de peur de l'agacer au bou d'un certain temps. Il avait une soudaine envie de craquer auprès de lui, il avait envie de vider les larmes de son corps, mais il ne le ferait pas il lui sourit simplement en posant une de ses mains sur la hanche de Hiro sans rien y faire.

-Ché bien.. ché bien que jdois pas faire la forte tête, mais jsuis plus aussi sensible qu'avant.. Enfin, je crois..et pour te dire vrai.. j'ai eu le plus gros choc de ma vie quand je t'es vue tout à l'heure sur la route... j'ai failli faire un accident tellement je n'y croyais pas.

Il glissa cette fois-ci ça main qui était sur la hanche de Hiro dans ces cheveux brun et les caressa doucement, qu'est-ce qu'ils étaient doux. Il resta assit mit tournée vers lui et le contempla.

-Tu devrais .. Peut-être, dormir dans le lit.. tu vas pas rester dans le canapé.. tu dois être fatigué..

Il ne savait pas quoi lui dire alors il lui avait proposé de se reposer, mais d'un autre côté il avait encore et encore envie d'entendre sa voix, même si ces mots devaient être bléssant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Mar 4 Mai - 2:05

Il se laissât faire au contact du garçon et répondit simplement par un sourire qui en disait long. Il ferma les yeux un instant et pensa en les rouvrant qu'il était bon d'être enfin chez soi ! Il avait mis dans un coté de sa mémoire toutes ces choses qui avait pu lui manqué un peu. Il les avait oublié de son plein gré. Il attrapa la main de Kaoru qui était dans ses cheveux et la porta à ses lèvres pour y déposé un baiser. Amical ou non, même lui ne le savait pas. Il la relachat en lui répondant.

- Non... je suis bien ici et de toute façon le lit doit puer ton odeur !

Il sourit après ses mots, c'est vrai qu'il n'aimait pas sentir une odeur autre que la sienne. Il ne s'y sentirait pas à l'aise pour dormir et c'est bien pour cela qu'il n'avait jamais pris la peine de finir une nuit chez quelqu'un. Et puis même si sa phrase se trouvait être méchante, il ne l'avait pas dit méchamment.

- mais je ne dirais pas non pour un verre !

Le verre auquel il avait pensé depuis sa sortie de l'avion. Après cela, il le savait, il fallait trouver un compromis entre eux, pour la maison. Lui était capable de retrouvé un toit très rapidement. Avec l'ragent on arrive à tout. Mais Kaoru ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
kaoru haru
Admin
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 27
Localisation : nul part et puis est ce que sa te regarde?

Feuille de personnage
orientation sexuelle: Homosexuel.. mais j'en est rien a foutre de mon orientation
petit(e) ami(e): j'en veut plus
fumeur/non fumeur: entre les deux

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Mar 4 Mai - 2:28

C'est quand il sentit les lèvres d'Hiro sur sa main qu'il se rappela de leur première rencontre. Une rencontre qui n'avait pas été banale du tout. C'était un jour pendant l'année scolaire Kaoru ne s'en rappelle plus duquel, mais les souvenirs de cette journée lui sont encore présent. Il était encore jeune et perdu surtout, il débarquait au Japon en provenance de Belgique et il était sorti de classe pour une raison qui ne lui revient plus. Il c'était alors mis assit dans le couloir a attendre que le temps passe. C'est la qu'Hiro fit son apparition juste en face. Kaoru et lui s'approchèrent-ils ne sait plus comment et sans qu'il ne s'y attendent tout les deux étaient en train de faire l'amour dans un couloir ou beaucoup de monde passait, ils avaient même eu de la chance de de pas avoir était prit sur le faite. Le blond avait été dépucelé , ce fut sa première fois et il tomba amoureux bien, et ça, pour la première fois de sa vie. Hiro avait accepté de sortir avec lui même s'il était prof, c'était le plus beau jour de la vie de Kaoru.. et il venait de s'en rappeler il n'y avait pas eu que des mauvais moments avec lui après tout.

Il sourit tout doucement en le voyant faire ainsi et se retin de ne pas le violer sur place tellement le chinois avait été mignon en ce moment même. Il se leva et rigole à son allusion, il savait très bien qu'Hiro n'aimait pas ça, il avait un peu vécu avec lui et avait appris à le connaître. Il se pencha et failli lui donner un baisé sur le front, mais s'arrêta et parla à la place.

- je vais te chercher un verre.. Laisse-moi réfléchir..un bon vieux Whisky c'est ça?

Et il en restait encore, Kaoru avait certes bu quelques verres, mais n'avait jamais touché au whisky en faite il n'aimait pas le goût de l'alcool tout simplement, il avait voulu essayait, mais n'en fit rien par la suite il n'en but que pour se souler et oublier.

Il était sûr que Hiro lui demanderait cette boisson, car c'est ce qu'il aimait énormément. Il se rendit non loin de là et ouvrit le petit bar et en sortit la bouteille et un verre, il ferma le tout et alla préparer le tout dans la cuisine avec des glaçons et revint dans le salon et lui tendit le verre en se remettant assit à côté de lui, il ne ferait pas demi-tour.

- et puis pour l'odeur je te ferais dire que le canapé en est imprégnié aussi voir plus , je dors pas beaucoup dans le lit vu que je m'endors toujours devant la tv, je ne passe pas beaucoup mon temps dans la chambre.. enfin après tu fais ce que tu veux et à ta santé * pour le verre*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Mizushima
Professeur
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 09/12/2007
Age : 31

Feuille de personnage
orientation sexuelle:
petit(e) ami(e):
fumeur/non fumeur: oui

MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   Mar 4 Mai - 20:48

Il sourit. kaoru se souvenait de ce qu'il aimait. Alors que lui n'aurait pu dire quelle était sa boisson préféré ou n'importe quoi d'autre. Il avait toujours pensé que ce n'était pas nécessaire de savoir tout cela d'une personne. L'essentiel étant la présence même si celle ci ne serait que partielle. Car c'était tout ce qu'il pouvait apporté, une présence partielle, voir un peu plus, mais il n'aurait jamais pu promettre la lune à quelqu'un, car ce n'était pas ce qu'il attendrait d'autrui. Il le savit, à trop en demandé, on tombe toujours des nus, alors il n'espérait rien de quiconque et se contentait de vivre l'instant présent. Ce qui parfois se trouvait être bien plus bénéfique qu'une promesse d'amour éternelle. Après tout, qui est ce qui donnerait sa vie pour le bénéfice d'autrui ? Ce monde était tellement hypocrite avec l'amour, lui restait conscient et c'était avec beaucoup de recul qu'il ne pouvait plus pensé autrement. Il ne pensait pas ne plus pouvoir aimé, mais il savait qu'il ne pouvait plus se contenté d'une seule et même personne. Il aurait voulu pouvoir un jour faire un bout de chemin dans la vie avec une personne qui accepterait tout son amour, et toute son infidélité, ou au moins tant qu'il ne la révelrait pas. Et pourtant, à contrario, il ne pouvait pensé que cette personne compréhensible puisse un jour le trompé, lui. Oui, il était égoïste et après tout, qui ne l'était pas au moins un peu ?

Il attrapa le verre que le garçon lui tendit et en but une gorgée qui lui fit un plus grand bien. Il se redressa et se posta assis sur le canapé. Le verre dans une main et les coudes posés sur les genoux, il réfléchit un instant et termina le verre d'une traite comme pour se donné du courage. Il écouta le jeune homme et répondit calmement.


- Un salon reste toujours moins personnel qu'une chambre, même si cela reste la pièce la plus fréquenté et forcément la plus dégoutante...

Sa façon de pensé n'etait pas forcément dans les normes mais il n'aimait pas la compagnie, n'aimait pas devoir être dans un endroit inconnu. il se sentait mal à l'aise dans des endroits intimes autre que chez lui. Le salon était une pièce fréquenté, dans n'importe quel foyer, il est vrai, mais cela restait moins intime qu'une chambre à coucher. Il ne dormait pas chez les gens et ne se sentait plus chez lui ici. Après tout il avait déserté pendant trois ans et à son retour ici, c'était Kaoru qui y vivait depuis tout ce temps. Il était chez lui maintenant et Hiro ne comptait pas le jeté...

- Reste ici..

Il avait prononcé ces mots dans un murmure profond, après tout il fallait être clair sur tout si au moins tout les deux voulaient resté amis. Voir plus. Seul l'avenir nous le dira...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omou-yaoi.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles ?!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles ?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» N°1670 - Retrouvailles entre cousins. (pv)
» L'Art de savoir faire des retrouvailles ~ Feat Il Kwon ?
» Retrouvailles. (écrit par Mat'aenna + dialogue ig)
» Lieu de Retrouvailles
» De bonnes retrouvailles ? [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HITARU YAOI :: Shibuya :: Les Habitations :: Maison de Hiro-
Sauter vers: